4 raisons de rajouter de l’huile de colza dans vos plats

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

L’huile de colza, appelée huile de canola au Canada, est une huile végétale que l’on obtient par trituration de graines de colza. Elle est connue pour être riche en Oméga 3. Son délicieux et léger goût de chou s’accommodera parfaitement avec vos plats.

1. Un super allié contre le cholestérol

Sa richesse en oméga 9 (les fameux « acides gras mono-insaturés ») et en oméga 3 permet de lutter contre le cholestérol responsable entre autres de la formation de plaques d’athérome dans le sang (athérosclérose) et de nombreuses maladies cardiovasculaires. En effet :

– Les omégas-9 présents dans le colza permettent de diminuer le mauvais cholestérol (le cholestérol LDL);

– Quant aux omégas-3 également présents en quantité intéressantes, ils augmentent le « bon » cholestérol (le cholestérol HDL, en charge d’éliminer le mauvais cholestérol).

Le colza contiendrait également des phytostérols qui ont la capacité de réduire l’absorption du cholestérol dans l’intestin et donc, encore une fois, de lutter contre l’excès de cholestérol !

2. Agit contre les maladies cardiovasculaires

L’huile de colza affiche une composition intéressante en lipides avec notamment « un excellent rapport entre oméga-6 et oméga-3 » selon le GEM-RCN (1) ce qui serait un facteur de protection contre les maladies cardiovasculaires.

Outre ses effets positifs sur le cholestérol, sa teneur en oméga-3 permet d’augmenter la fluidité sanguine ce qui réduirait le risque de thrombose, c’est-à-dire de formation de caillots sanguins qui pourraient boucher la circulation du sang et entraîner diverses maladies cardiovasculaires.

3. Veille à un bon équilibre nerveux

Notre cerveau est composé d’au moins 5% d’oméga 3. Une alimentation suffisamment riche en oméga 3 permet donc d’assurer un fonctionnement optimal du cerveau, de maintenir un bon équilibre nerveux mais aussi de lutter contre le stress. Plusieurs études ont montré qu’une moindre consommation d’Oméga 3 augmentait leur stress ainsi que les risques de dépression.

4. Réduit le déclin fonctionnel dans la maladie d’Alzheimer

Puisque les oméga 3 présents dans l’huile de colza participent au fonctionnement optimal du cerveau, ils permettent de prévenir à long terme la survenue de maladies dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer ou encore de Parkinson.

 

 


Source : AfriqueFemme.com