5 habitudes qui favorisent les crises de migraine

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Certains événements, aliments ou changements corporels favorisent les crises de migraine. Ces facteurs sont des éléments déclencheurs ou précipitants. Bien qu’ils ne soient pas la cause réelle à l’origine de la migraine, ils nous rendent plus vulnérables aux crises.

Il peut s’avérer très utile de savoir quelles sont ces facteurs de risque. Les connaître nous permet de les prendre en considération dans notre vie quotidienne en vue d’éviter les crises de migraine. Dans cet article, découvrez quelles sont les cinq habitudes pouvant favoriser l’apparition d’une crise de migraine. Continuez donc votre lecture !

Une migraine, qu’est-ce que c’est ?

5 habitudes qui favorisent les crises de migraine

Ni tous les maux de tête sont des migraines, ni toutes les migraines provoquent un mal de tête. Une migraine correspond à une douleur intense qui n’affecte généralement qu’un seul côté de la tête. Il est toutefois possible que toute la tête soit affectée.

La douleur est soudaine et peut être accompagnée ou précédée de symptômes visuels, neurologiques ou gastro-intestinaux.

Les habitudes qui favorisent les crises de migraine

Dans le cadre d’une étude pour laquelle 200 personnes migraineuses ont participé, plus de 90 % d’entre elles ont identifié au moins un facteur de risque.

Les plus communs sont les suivants :

  • Stress physique ou émotionnel (77 %)
  • Menstruation (72 %)
  • Exposition à une lumière brillante ou clignotante (65 %)
  • Odeurs (61 %)

Cet article peut également vous intéresser : Migraines ophtalmiques : comment peuvent-elles vous affecter ?

1. L’alcool, l’un des facteurs déclencheurs des crises de migraine

Une enquête comptant plus de 2000 participants hollandais a révélé que de nombreuses personnes migraineuses évitaient l’alcool, car elles ont identifié cette substance comme un facteur déclencheur de forts maux de tête. 78 % des patients concernés précisent que le vin rouge est une boisson qui favorise les crises de migraine.

Les auteurs de cette étude qui a été publiée dans la revue European Journal of Neurology précisent que l’alcool est un facteur déclencheur de la migraine car il affecte près d’un tiers des personnes enclines à avoir des migraines. La quantité d’alcool et le temps écoulé avant l’apparition de la douleur varient d’une personne à une autre.

2. Le stress

 

Le stress fait partie des principaux éléments déclencheurs. Nous ressentons tous du stress ou de l’anxiété à certains moments. Le stress est une réponse à un stimulus émotionnel généralement perçu comme une menace dans une situation donnée. L’anxiété est une réaction face au stress.

Sans l’ombre d’un doute, une personne qui souffre de crises de migraine a tendance à s’adapter difficilement aux changements. Ces personnes sont, qui plus est, prédisposées à souffrir d’anxiété. L’anxiété et les migraines entretiennent clairement un lien étroit. Les personnes qui souffrent de crises de migraine sont généralement perfectionnistes et exigeantes.

3. Le sommeil

Il existe une relation évidente entre le sommeil et la migraine, une relation qui regroupe, qui plus est, différents aspects. Une variation du rythme du sommeil, qu’il s’agisse d’un manque ou d’un excès, est reconnu comme étant un facteur déclencheur des crises de migraine.

Près de la moitié des personnes migraineuses ont des difficultés à trouver ou à maintenir le sommeil. 38 % d’entre elles dorment six heures en moyenne par jour. Ce trouble se caractérise par une augmentation significative de la fréquence et de la gravité des crises de migraine. 71 % des personnes concernées souffrent d’une céphalée au réveil.

Cet article peut également vous intéresser : Vous avez la migraine ? Découvrez 5 remèdes à base de plantes pour le soulager

4. L’alimentation

5 habitudes qui favorisent les crises de migraine

Bien qu’il n’y ait aucune étude qui montre précisément le mécanisme par lequel un produit alimentaire déterminé provoque une crise de migraine ou un autre type de mal de tête, certaines études suggèrent que les aliments les plus dangereux sont ceux qui contiennent des grandes quantités d’amines biogènes.

Parmi les amines biogènes, figurent la tyramine et l’histamine qui sont les substances les plus suspectes. On trouve ces substances dans les aliments suivants :

  • Viandes transformées
  • Conserves et produits fumés
  • Cacahuètes
  • Avocats
  • Boissons alcoolisées
  • Fruits de mer
  • Fromages

5. Fumer, l’un des facteurs déclencheurs des crises de migraine

Le tabac fait partie des facteurs déclencheurs des maux de tête, et plus concrètement des migraines. C’est ce que nous dit cette étude qui montre que les fumeurs ont plus de crises de migraine que les non-fumeurs. L’étude a été publiée sur The Journal of Headache and Pain. Les chercheurs précisent que c’est à partir de cinq cigarettes par jour que la migraine fait son apparition.

Pour vous aider à évaluer quels sont les facteurs de risque d’une crise de migraine, nous vous conseillons de tenir un journal. Dans ce journal, notez les jours et les circonstances de vos crises de migraine, ainsi que leurs autres caractéristiques.