Bœuf et porc dans les yaourts, insectes dans les sodas… Voici la liste des aliments qui contiennent des « animaux cachés »

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Si vous pensez qu’en évitant la viande ou qu’en devenant végétarien, vous faisiez votre part pour éviter les aliments de l’élevage industriel, détrompez-vous ! L’ONG FOODWATCH, une association de défense des droits des consommateurs, vient de révéler une liste d’une dizaine de produits contenant des substances animales.

Vous êtes végétarien et vous pensez dur comme fer que vous ne consommez plus de viande ? Vous risquez d’être désagréablement surpris en apprenant que votre pâtisserie ou dessert préféré contient des dérivés d’animaux. 

Bœuf et porc dans les yaourts, insectes dans les sodas… Voici la liste des aliments qui contiennent des « animaux cachés »

Les desserts : 

  1. Les Yaourts Panier de Yoplait 0% : Ce produit destiné aux enfants contient de la gélatine de bœuf. Cependant, la mention « gélatine » ne figure nullement dans la liste des ingrédients sur l’emballage.

Nicolas de La Giroday, président de Yoplait France, a déclaré à Foodwatch que cette gélatine d’origine bovine est inférieure à 0.5%.

  1. Les Viennois Chocolat de Nestlé : Ces desserts contiennent de la gélatine de porc. Selon Foodwatch, ceci est mentionné clairement en dessous de l’étiquetage.
  1. Le Tiramisu de Carrefour : À l’instar du Viennois de Nestlé, Foodwatch a constaté la présence de gélatine d’origine porcine dans ce produit. Toutefois, cette substance qui figure parmi 40 autres ingrédients est peu lisible.
  1. La glace Façon glacier, fraise et morceaux de meringue de Carte d’Or : Bien que la crème glacée ne contienne pas de gélatine de porc, elle contient du Shellac, un additif naturel produit par les insectes. « Si le terme ‘’shellac’’ figure sur l’étiquette, de nombreux consommateurs ignorent sa signification », a déclaré l’ONG.
  1. Les Macarons aux framboises d’Auchan : Selon Foodwatch, les macarons contiennent de la gélatine bovine. Et cette substance figure bel et bien sur l’étiquetage, parmi quelque vingt autres ingrédients.

Les sucreries

  1. L’Authentique petit ourson guimauve de Cémoi : Le terme « gélatine » est indiqué sur l’emballage sans préciser qu’il s’agit de la gélatine de porc.
  1. Les Chamallows de Haribo : La marque a confirmé que ce bonbon est à base de gélatine d’origine porcine. La marque utilise également du Carmin, un colorant dérivé de la cochenille.

Fruits et légumes

  1. Les Pommes Fuji : Selon Foodwatch, les pommes de la variété Fuji, ont été traitées après la récolte avec du Shellac, une résine naturelle issue des insectes. Mais rien ne l’indique dans l’emballage car cela n’est pas obligatoire pour ce genre d’aliments.
  1. Les flageolets extra-fins, oignons et carottes de Cassegrain : Ces légumes commercialisés par Bonduelle, contiennent un ingrédient assez surprenant, qui n’est rien d’autre que le bouillon de volaille. Cette substance est répertoriée dans la liste des ingrédients.

Du fromage

  1.  Le comté AOP U bio de Système U : Selon Foodwatch, le dérivé animal qu’on retrouve  dans ce fromage est inconnu. En outre, ce comté contient de la présure ‘’une enzyme issue de l’estomac de veaux abattus avant le sevrage’’. Bien que cette substance soit indiquée dans la liste des ingrédients, peu de consommateurs en connaissent la signification.

Les boissons

  1. L’Orangina Rouge : Cette boisson contient du Carmin, un colorant dérivé d’un insecte : la cochenille. Seulement, beaucoup de gens ne savent pas ce que le mot carmin veut dire. 
  1. . Quelques vins : Certains vins, même ceux dits « bio », contiennent de la gélatine alimentaire et de la colle de poisson. Selon Foodwatch, les producteurs ont recourt à ces substances dans le but de clarifier leurs vins, notamment certains vins blancs.


Source : SantePlusMag

SantePlusMag