Candidose génitale : peut-elle affecter ma vie sexuelle ?

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

La candidose génitale est un type d’infection très commun. En effet, d’un point de vue statistique, la plupart des femmes en souffriront à un moment donné de leur vie. Cependant, une question se pose : est-ce qu’elle affecte la vie sexuelle ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

La candidose génitale

Il s’agit d’une infection provoquée par un champignon que l’on nomme Candida albicansCe dernier peut affecter non seulement les organes génitaux, mais également d’autres parties du corps entraînant une candidose sur la peau, le muguet buccal (mycose orale), etc.

Lorsqu’elle se propage dans la zone génitale, la candidose est l’une des affections gynécologiques les plus courantes, surtout chez les femmes. Néanmoins, elle n’est pas exclusive au sexe féminin car elle peut également toucher les hommes.

En général, le candida est un champignon qui vit avec d’autres micro-organismes à l’intérieur du vagin. Dans cet écosystème, ils cohabitent en harmonie formant ainsi le microbiote vaginal. Mais parfois, le champignon candida se développe davantage, entraînant un déséquilibre de la flore vaginale puis une candidose.

Candidose génitale : peut-elle affecter ma vie sexuelle ?

Bien qu’elle ne soit pas dangereuse, dans de nombreux cas, la candidose génitale peut se transformer en infection récurrente. C’est pourquoi il est important de consulter un gynécologue.

D’autre part, comme nous l’avons mentionné, la candidose peut également affecter les hommes. En effet, les femmes y sont peut-être plus sujettes mais les hommes ne sont pas non plus à l’abri de ce genre d’infection.

Ainsi, lorsque le champignon candida touche le pénis, il provoque une balanite. Autrement dit, une inflammation du prépuce et du gland. De plus, peuvent apparaître des rougeurs, une sensation de brûlure, des démangeaisons et même une couche blanchâtre. Comme pour les femmes, il peut aussi entraîner un inconfort et des douleurs pendant l’acte sexuel.

Lisez également : Comment prévenir la candidose vaginale ?

Les causes

Certaines des causes d’apparition de la candidose génitale peuvent être :

  • Altérations de la flore vaginale (consommation prolongée d’antibiotiques)
  • Diabète, obésité
  • Consommation excessive d’alcool
  • Affaiblissement du système immunitaire (VIH, implants, chimiothérapie, etc)
  • Utilisation de sous-vêtements en synthétique
  • Bouleversements hormonaux (pendant la grossesse)
  • Hygiène excessive avec des savons et des substances agressives

Candidose génitale : peut-elle affecter ma vie sexuelle ?

Les symptômes les plus caractéristiques d’une infection vaginale par le candida sont :

  • Démangeaisons, brûlures
  • Irritation
  • Rougeur et inflammation
  • Douleur en urinant
  • Sécrétion vaginale épaisse et de couleur blanche
  • Chez les hommes, balanite ou inflammation du prépuce et du gland

Traitement de la candidose génitale

Etant donné que la candidose est causée par un champignon, il est normal que le gynécologue prescrive un traitement antifongique. En effet, généralement nous devons appliquer un onguent ou une crème selon la dose recommandée et l’infection disparaîtra en quelques jours. Cependant, nous devons consulter le gynécologue en prenant en compte les points suivants :

  • Seul le spécialiste sera en mesure de déterminer si le candida est à l’origine de l’infection. Par conséquent, il pourra prescrire le traitement adéquat tout en excluant d’autres types d’affections
  • D’autre part, les crèmes antifongiques peuvent être obtenues sans ordonnance. Mais il est conseillé de ne pas avoir recours à l’automédication et de suivre les indications du médecin

Lire également : 9 remèdes naturels pour traiter la candidose

La candidose génitale affecte-t-elle la vie sexuelle ?

La réponse est oui. Effectivement, la candidose peut avoir un impact sur la vie sexuelle. C’est pourquoi il est indispensable de prendre des précautions si nous souhaitons maintenir des relations sexuelles agréables et saines lors d’une candidose génitale. Quelles sont les raisons ?

  • La candidose peut provoquer des douleurs, des brûlures et une irritation. L’acte sexuel peut donc devenir inconfortable. Ainsi, il est recommandé de ne pas avoir de rapports sexuels tant que l’infection n’a pas complètement disparu
  • De plus, même s’il ne s’agit pas d’une MST, il existe un risque de transmission au partenaire. En effet, cela peut entraîner une balanite, des démangeaisons et des rougeurs dans la zone génitale après le contact sexuel, si c’est un homme
  • En ce sens, si les relations sexuelles sont maintenues, il est indispensable d’utiliser un préservatif
  • Par ailleurs, comme l’acte sexuel peut augmenter les irritations, il peut également entraver la guérison. Donc, même si les rapports ne constituent pas un risque pour le traitement, il est préférable de s’abstenir jusqu’à ce que l’infection disparaisse

Conclusion

La candidose est une infection, mais qui n’est pas particulièrement dangereuse. En outre, avec le traitement adapté, elle peut disparaître en quelques jours.

Néanmoins, le maintien des relations sexuelles pendant l’infection peut générer certains problèmes comme la contamination de l’autre personne. Cela peut également retarder le processus de guérison. Et puisque la candidose comprend des symptômes tels que l’irritation, l’acte sexuel peut devenir désagréable.

Pour toutes ces raisons, les spécialistes conseillent de s’abstenir d’avoir des relations sexuelles en attendant que l’infection disparaisse totalement.

Au cas où les rapports sexuels seraient maintenus, l’usage du préservatif est vivement recommandé afin d’éviter la transmission. Effectivement, après l’acte sexuel, l’autre personne peut présenter des symptômes comme des rougeurs ou une irritation. Cela signifie que le partenaire aura également besoin d’un traitement.

 


Source : amelioretasante