Ce que vous risquez en utilisant des pinceaux de maquillage sales

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Logiquement, plus on utilise un pinceau à maquillage, plus les matières s’accumulent sur les poils. À cela s’ajoute de la poussière, des bactéries et du sébum que l’on pose directement sur notre visage, si les pinceaux ne passent pas par la case « nettoyage ». 


Boutons et rougeurs

Rien d’étonnant dès lors d’apprendre que l’on s’expose à des rougeurs, des allergies et de l’acné. Utiliser des pinceaux sales a également des conséquences sur la préservation du capital jeunesse de la peau et accélère son vieillissement. 


Un vieillissement prématuré de la peau


« Des pinceaux à maquillage sales peuvent exposer la peau au stress oxydatif des radicaux libres, ce qui provoque une dégradation du collagène et de l’élastine et peut entraîner un vieillissement prématuré », a expliqué Debbie Palmer, dermatologue et co-fondatrice du Dermatology Associates de New York à nos confrères de « GoodHouse Keeping ».



Comment nettoyer?

Pour nettoyer vos pinceaux à maquillage, versez quelques gouttes d’un nettoyant pour pinceaux (ou du savon de Marseille) sur les poils avec une toute petite quantité d’eau. Il suffit alors de faire mousser en tournant le pinceau dans la paume de votre main avant de le rincer délicatement à l’eau tiède. Laissez-le alors sécher à plat sur une serviette.


Source : AfriqueFemme.com