Cette délicieuse soupe à l’ail est un « médicament » naturel qui lutte contre la grippe, le rhume et d’autres maladies

Pendant la saison d’hiver, il n’y a pas plus délicieux qu’une délicieuse soupe chaude! Mais certaines soupes sont meilleures que d’autres, car en plus de vous apporter le réconfort, elles sont nourrissantes et apaisantes. Cette recette de soupe à l’ail vous aidera à combattre le rhume, la grippe et tous les tracas de la saison froide.

L’ail a des propriétés antibactériennes naturelles. En effet, une étude de 2012 a comparé la capacité d’un composé de l’ail (sulfure de diallyle) à deux antibiotiques courants, à tuer la bactérie pathogène Campylobacter jejuni. Il a été constaté que le composé de l’ail était beaucoup plus efficace. Alors, ne cherchez pas le soulagement dans une boite d’antibiotiques, la soupe à l’ail est un excellent choix pour vos repas. 

Les bienfaits de l’ail

L’ail est utilisé en médecine depuis des milliers d’années. De nombreuses cultures ont appris à utiliser cet aliment pour ses avantages pour le système immunitaire et sa capacité à lutter contre les infections. En plus d’aider le système immunitaire, l’ail a de nombreux effets positifs sur la santé cardiaque. Plusieurs recherches ont montré que l’ail peut abaisser le taux de cholestérol et réduire la pression artérielle. L’ail possède également certaines propriétés anticancéreuses qui peuvent aider à prévenir le cancer. 

L’ail cru Vs l’air cuit

L’ail cru, avec ses composés soufrés, confère un certain piquant à un plat. Mais, une fois cuit, il devient plus doux et plus sucré. Mais qu’en est-il de ses avantages ? Conserve t-il ses propriétés après la cuisson ? 

La plupart des avantages de l’ail pour la santé sont attribués à l’allicine. Ce composé pour la lutte contre le cancer et les maladies du cœur est formé lorsqu’un composé de l’ail appelé alliin entre en contact avec l’alliinase, une enzyme de l’ail. Ce résultat est obtenu à partir de l’ai cru broyé ou mâché. Lorsque vous chauffez ou cuisez de l’ail, l’alliinase devient inactivée, empêchant ainsi la production d’allicine.

Mais l’ail contient également d’autres composés qui pourraient ne pas être inactivés par la cuisson et aider à prévenir certaines maladies. Il est important de noter que l’ail cuit peut aider à renforcer votre système immunitaire, et ce grâce à ses propriétés antibactériennes. Des études ont prouvé que l’ail peut renforcer l’immunité et aider ainsi le corps à lutter contre les bactéries et les maladies.

Cependant, pour bénéficier de tous ses avantages, combiner les deux formes d’ail est probablement le meilleur choix. Cette recette est donc la solution pour vos maux d’hiver !   

Soupe à l’ail et à l’oignon

Les ingrédients

  • Deux oignons émincés et caramélisés.
  • Quatre têtes d’ail rôties.
  • 1,5 L de bouillon de soupe (à base d’os ou de légumes).
  • Une feuille de laurier et un brin de romarin.
  • L’ail cru finement coupé pour le goût.
  • Sel.

La préparation

  1. Rôtissez votre ail à l’avance en le mettant au four dans du papier sulfurisé pendant  30 à 40 minutes, thermostat 200°. 
  2. Retirez les pelures, puis commencez à chauffer votre bouillon. 
  3. Coupez les oignons en tranches et mettez-les dans une poêle avec un peu d’huile de cuisson. Caramélisez les oignons, une fois légèrement dorés, retirez-les du feu.
  4. Mettez l’ail rôti pelé, les oignons caramélisés et le bouillon dans un robot culinaire. Mixez jusqu’à obtenir une consistance lisse. 
  5. Versez la soupe dans un bol et ajoutez  l’ail cru, le romarin, le laurier et le sel.

Mise en garde

Vous ne devriez pas utiliser l’ail si vous y êtes allergique. Demandez à un médecin, à un pharmacien si vous pouvez utiliser ce produit en toute sécurité si vous avez:

Un ulcère d’estomac, des problèmes de digestion, un saignement ou un trouble de la coagulation du sang tel que l’hémophilie.

Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de l’ail ni les personnes atteintes de porphyrie. Si vous venez de vous faire opérer ou si vous êtes sous traitement anticoagulant, l’ail est déconseillé en raison de son effet anticoagulant. 


Source : SantePlusMag

SantePlusMag