La greffe de cheveux : une solution pour celles qui perdent leurs cheveux

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

La perte de cheveux est souvent mal vécue chez les femmes, mais des solutions existent pour y remédier.

Sous ses appellations diverses : implants capillaires, implants, microgreffons, autogreffons, minigreffons, transplantation de cheveux, etc.

C’est la méthode chirurgicale la plus répandue de nos jours consiste à prélever du cuir chevelu à l’arrière de la nuque au niveau de la couronne d’Hippocrate afin de le transplanter sur les zones éclaircies.

La greffe capillaire concerne toutes celles d’entre nous qui n’arrivons plus à nous coiffer, dont la peau du crâne est visible en certains endroits, dont le front se dégarnit, qui voyons nos tempes. En bref, qui perdons nos cheveux, considérablement.

La greffe par bandelettes : la plus fiable

Cette intervention est la plus ancienne. Elle est destinée aux alopécies importantes.

L’extraction folliculaire (Follicular Unit Replication, en français, Reproduction d’Unité FolliculaireFUR) : la plus récente

Cette intervention idéale pour les petites et moyennes alopécies, consiste à prélever directement des micro-greffes d’environ 1 mm de diamètre sur le crâne (ou n’importe où sur le corps).

Nos conseils :

– Avant toute décision pour une greffe de cheveux, consultez votre médecin ou un dermatologue pour un avis et des conseils.6

– Comparer les prix entre les différentes prestations.

– La greffe coute chère.

La greffe de cheveux est une réelle intervention, qui requiert de la part de ceux qui la pratiquent, une éthique et une compétence rigoureuse. Il n’y a jamais de petite intervention comme il n’y a jamais de petite anesthésie.

Attention : des pratiques commerciales malhonnêtes sont trop répandues.

 

 

 


Source : AfriqueFemme.com