La peur du coronavirus : les clés de la gestion émotionnelle

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

De nos jours, la peur du coronavirus (COVID-19) est présente dans la population. Après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que cette infection était une pandémie, l’incertitude a commencé à s’installer. Aujourd’hui, l’épicentre de la maladie se trouve en Europe, bien que le virus continue à se propager dans le monde entier.

C’est pourquoi la plupart des pays ont mis en place des mesures de protection strictes pour tenter de réduire le nombre d’infections. Bien que chez les personnes jeunes et en bonne santé, il n’entraîne généralement pas de complications graves, les adultes plus âgés et les patients immunodéprimés courent un risque élevé d’issue fatale.

L’infection provoque des symptômes tels que la toux, la fièvre et une détresse respiratoire. Cette dernière tend à être plus sévère au sein des groupes à risque susmentionnés. Mais, au-delà de cela, les niveaux d’anxiété et de peur augmentent dans la population générale.

Dans des pays comme la France, où l’état d’urgence a été déclaré et où le confinement à domicile a été instauré, ces sentiments s’emparent des gens. Il est beaucoup plus difficile de gérer la situation par la peur et la détresse. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons les clés de la gestion émotionnelle face au panorama causé par le coronavirus.

Quelles sont les conséquences de la peur du coronavirus ?

La peur du coronavirus : les clés de la gestion émotionnelle

Suite à la propagation du COVID-19, on a recommandé le confinement à domicile dans de nombreuses régions du monde. Cette mesure vise à stopper la propagation du virus entre les personnes.

Idéalement, les gens devraient sortir uniquement pour effectuer des tâches de base, comme acheter de la nourrriture, des médicaments ou aller travailler.

De nombreux problèmes découlent de cette quarantaine. Une grande partie de la population a décidé de se déplacer, en prenant le train, l’avion et presque tous les moyens de transport pour retourner à son lieu d’origine. Cela représente en fait un grand risque pour la propagation du coronavirus.

Beaucoup d’autres personnes se sont rendues dans les supermarchés pour se préparer à rester chez elles. De nombreux supermarchés sont restés vides pendant plusieurs jours en raison d’achats massifs et probablement inutiles.

Même dans des pays comme les Etats-Unis, la peur du coronavirus a fait augmenter le nombre de ventes d’armes. Il est difficile de comprendre ce que la peur et l’anxiété nous poussent à faire. Nous vous donnons donc des clés pour contrôler ces émotions et aider la situation à s’améliorer rapidement.

Cet article peut vous intéresser : Recommandations pour éviter d’être contaminé par le coronavirus

Comment gérer la peur du coronavirus ?

Il est possible que, face à tout cela, vous ressentiez constamment de la nervosité, de la tension et même de la panique. De plus, en raison du bombardement d’informations, il est possible que vous ne puissiez pas penser à autre chose qu’au coronavirus.

Il est également normal que vous soyez alarmé par un petit symptôme et que vous pensiez être infecté. De nombreuses personnes se rendent aux urgences car elles interprètent mal leurs symptômes à cause de la peur.

En outre, changer tout votre routine et devoir la réaliser à la maison peut être complexe. Travailler à la maison, faire du sport à la maison, et entretenir les liens sociaux peut sembler être un problème. Cependant, il existe de nombreuses idées qui peuvent vous aider à faire face.

Lisez également : Les types de masques pour nous protéger du coronavirus

Contrôlez vos émotions

La peur du coronavirus : les clés de la gestion émotionnelle

Tout d’abord, vous devez essayer de vous occuper. Faites le vide de temps en temps et essayez de penser à autre chose qu’au coronavirus. Acceptez la peur ou l’anxiété que la situation provoque. Il n’y a rien de mal à ressentir cela.

Idéalement, vous devriez chercher à obtenir le soutien de vos proches. Si vous vivez seul, essayez d’appeler souvent votre famille ou vos amis. Vous pouvez également essayer de passer des appels vidéo. Tous les moyens possibles pour recevoir de l’affection et du soutien sont bons.

Analysez les informations que vous recevez sur le coronavirus

Toutes les nouvelles ne sont pas fiables, et les données ne sont pas toutes correctes. Essayez de trouver des informations de sources scientifiques et véridiques. Essayez également d’être objectif et réaliste. Il n’y a pas non plus d’avantage à être trop alarmiste.

Vous devez être attentif face à tout symptôme, mais sans être obsédé. Suivez les directives d’hygiène et de prévention dictées par les autorités, mais ne les discriminez pas et ne les rejetez pas.

D’autre part, il est recommandé de maintenir une attitude optimiste face à la situation. Etre conscient du danger ne signifie pas qu’il faille être négatif ou trop alarmiste. N’oubliez pas que la gestion de vos émotions et le contrôle de votre peur vous aideront à faire face au problème.