Le bon programme pour mincir des hanches

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Cosmétique, nutrition, sport… Marie-Noëlle Bort, responsable formation Mary Cohr et Raphaël Puech, coach sportif et nutritionniste nous donnent leurs conseils pour réduire notre tour de taille.

Il existe toutes sortes de régimes, seulement pour mincir – efficacement – des hanches, encore faut-il suivre un programme adapté. 

Quels sont les exercices à privilégier ? Quels sont les bons conseils alimentaires et quelles crèmes minceur appliquer ? Marie-Noëlle Bort, responsable de la formation Mary Cohr et Raphaël Puech, coach sportif diététicien-nutritionniste pour CrossFit Le Trapèze à Boulogne-Billancourt nous donnent des pistes pour gommer nos poignées d’amour. 

Des méthodes d’amincissement ciblées

Dans tous les cas, « la perte de poids est globale », rappelle d’emblée Raphaël Puech qui souligne : « on ne peut pas choisir de maigrir spécifiquement des hanches ». Néanmoins, si on perd du poids d’une manière générale, on s’affine des hanches.

Marie-Noëlle Bort nous rassure : « il est difficile de mincir d’une zone du corps mais on peut cibler les méthodes d’amincissement et les soins minceur sur cette zone ». Pour s’affiner des hanches, trois axes de travail : la cosmétique, la nutrition et le sport. 

Les bons gestes beauté pour mincir des hanches

Pour affiner une zone spécifique, on cible l’application de nos soins minceur sur cet endroit précis. L’idéal, selon Marie-Noëlle Bort, est d’adopter un rituel minceur à domicile en complément de soins en institut de beauté. Ainsi, on booste l’action minceur en appliquant matin et soir un soin minceur – à base de caféine, par exemple, puis un sérum lissant anticellulite. Ce dernier viendra améliorer l’aspect de la peau.  

Enfin, on applique sur nos rondeurs un soin minceur sous forme de gel-crème, qui remplacera également notre soin hydratant. Résultat, on s’affine en prenant du temps pour soi. Si on le peut, le mieux est de compléter ces soins à la maison par des soins ciblés en institut de beauté. On s’offre un rendez-vous minceur personnalisé en institut. Le protocole, imaginé au cas par cas, visera une harmonie générale de la silhouette, une perte de centimètres et une amélioration de la qualité de la peau. 

À table, les bonnes habitudes pour perdre ses poignées d’amour

Pour compléter l’action cosmétique des soins minceur, on change ses habitudes alimentaires. Impossible, par le contenu de son assiette, de cibler précisément l’amincissement des hanches, mais on peut affiner le tour de taille en appliquant quelques principes.

On limite donc – autant que faire se peut – le sel, qui favorise la rétention d’eau mais aussi le sucre, que l’on peut troquer contre du sirop d’agave. On réduit aussi les portions de féculents et on privilégie les légumineuses.

Enfin, on mise tout sur l’hydratation – de l’eau, de l’eau, de l’eau ! On limite l’alcool et on préfère les cuissons vapeur ou à l’huile d’olive. Dans tous les cas, on préfère toujours un dîner léger pour éviter de stocker – directement sur les hanches.

Sport : les bons exercices pour affiner ses hanches

Pour mincir des hanches, on chausse ses baskets et on prend quelques bonnes résolutions. On pratique du cardio, bien entendu, mais pas seulement. « Ce n’est pas suffisant ! Il faut aussi se muscler, pour se dessiner un joli corps, d’une part, mais aussi parce que le muscle permet de brûler plus de graisse », nous explique Raphaël Puech.

 

Ainsi, on programme dans sa semaine une à deux séances de cardio (vélo, rameur ou course à pied), de 20 à 40 minutes. On doit tenir un bon rythme, sur lequel on peut parler mais pas chanter. Et on complète par des exercices de renforcement musculaire, si possible avec des poids (barres, haltères, bouteilles d’eau remplies…) ou à défaut au poids du corps. 

Le programme morpho-minceur de Raphaël Puech :

  • Les squats : bien exécutés, ils sollicitent l’ensemble du corps. Le bon rythme : 3 à 4 séries de 8 à 12 répétitions, si possible avec des poids, 1 à 2 fois par semaine.
  • Les fentes : ce travail unilatéral demande de l’équilibre et de la coordination. Le bon rythme : 3 à 4 séries de 10 à 20 répétitions, avec des poids, 1 à 2 fois par semaine. On peut aussi faire des fentes « marchées » simplement au poids du corps, en répétant les fentes sur 200 mètres, puis en augmentant progressivement jusqu’à 400 mètres. 
  • Le soulevé de terre : l’idée est de soulever un poids assez lourd du sol, en effectuant le bon geste, pour solliciter fessiers, ischio-jambiers et dos. Le bon rythme : ,2 à 3 séries de 5 à 7 répétitions, une fois par semaine – car c’est un geste très technique.

 

  • Les portées (ou loaded carries) :cet exercice très simple que vous pouvez presque inclure dans votre quotidien consiste à déplacer des objets lourds à bout de bras, sur les épaules ou encore la poitrine… tout en marchant sur une certaine distance. Cela permet un vrai travail cardiaque, de gainage et musculaire. Le bon rythme : 4 à 6 séries de 60 à 90 secondes puis le même temps de repos.
  • Le travail à haute intensité :l’objectif est de faire travailler le cardio sur un temps très court et à un rythme très intense pour favoriser la perte de graisse et le travail musculaire. On alterne donc des périodes de très haute intensité avec des périodes de repos. On peut effectuer ce travail à intervalles en faisant de la course à pied, du rameur, du vélo… Le bon rythme : 5 séries de 30 secondes d’action pour 45 secondes de repos. Puis, progressivement, on augmente les séries jusqu’à 10 puis on allonge le temps d’action jusqu’à une minute tout en diminuant le temps de repos.


Source : AfriqueFemme.com