Le thé : un allié de la santé cardiovasculaire et ennemi du cancer

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Boisson ancestrale, le thé est la deuxième boisson la plus consommée au monde derrière l’eau. Concocté à partir d’une infusion de feuilles de théier séchées, il peut être blanc, vert, ou encore noir. Sa couleur ne dépend pas de la variété de plante utilisée, mais de la façon dont les feuilles sont fermentées. Le thé noir est celui dont les feuilles ont le plus subi ce processus de transformation

De par leur activité antioxydante, les polyphénols joueraient aussi un rôle important dans la santé cardiovasculaire et dans la lutte contre le cancer. Une étude australienne réalisée par des chercheurs de l’université Edith Cowan (Australie) et publiée en août dans Nature Communications a conclu, après avoir étudié les données de santé de plus de 53.000 personnes sur 23 ans, que celles qui consommaient régulièrement des aliments riches en flavonoïdes, antioxydants de la famille des polyphénols, risquaient moins de mourir d’un cancer ou d’une maladie cardiaque. L’effet protecteur était d’autant plus important chez les personnes qui couraient un risque élevé de maladies chroniques dues au tabagisme et à l’alcool.

Pour les chercheurs, ces bienfaits peuvent s’expliquer par les propriétés inflammatoires et protectrices et dilatatrices sur les vaisseaux sanguins des flavonoïdes. « Ces résultats sont importants car ils mettent en évidence le potentiel de prévention du cancer et des maladies cardiaques en encourageant la consommation d’aliments riches en flavonoïdes, en particulier chez les personnes à haut risque de contracter ces maladies chroniques », se réjouit dans un communiqué l’auteur principal de l’étude.

6 tasses de thé noir maximum par jour

Malgré tous ces bienfaits, le thé est, comme le café, à consommer avec modération en raison de sa teneur en caféine. Ingérée en excès, celle-ci peut non seulement perturber le sommeil, mais aussi provoquer des troubles du rythme cardiaque, voire selon certaines études, augmenter le risque de maladie cardiaque. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) recommande donc, pour les adultes en bonne santé, de ne pas ingérer plus de 400 mg de caféine par jour, soit l’équivalent d’environ 40 tasses de thé blanc, 16 tasses de thé vert, ou 6 tasses de thé noir. Des quantités à diviser par deux en cas de grossesse ou d’allaitement.