Les acides de fruits (AHA) pour un teint lumineux

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Les acides de fruits, ou AHA, sont bien connus par les spécialistes en actifs exfoliants pour la peau. Ces molécules naturellement présentes dans les fruits permettent de faire « peau neuve » et ont le pouvoir d’éclaircir le teint

Ce qu’il faut savoir sur les acides de fruits

Les AHA (Alpha-Hydroxy-Acides) sont des acides naturels extraits dans les fruits. On en dénombre plusieurs, notamment l’acide salicylique, l’acide glycolique, l’acide lactique, l’acide malique ou encore l’acide citrique. Il se trouve que tous les AHA font des merveilles sur le teint, et ils sont surtout utilisés pour le peeling de la peau.
Parmi  eux, l’acide glycolique, qui provient de la canne à sucre, est celui qui possède le plus grand pouvoir exfoliant. Par rapport à ses camarades, il est également plus vite absorbé par la peau. Il convient parfaitement à améliorer l’aspect les peaux épaisses sujettes aux expositions répétitives au soleil, comme c’est le cas des peaux métissées et foncées.

Un mot sur le peeling aux acides de fruits

Le peeling aux AHA remédie aux teint brouillé, réduit l’hyperpigmentation et élimine les imperfections à la surface de la peau. Les acides de fruits provoquent la division des cellules mortes qui se collent entre elles, puis les évacuent de la peau. Une nouvelle couche cornée apparaît, permettant ainsi de faire peau neuve, mais aussi d’avoir un épiderme plus fin, plus doux et plus lisse, car le pouvoir exfoliant des AHA booste aussi la régénération naturelle de la peau. Du fait de son action qui « pèle » la peau sans pour autant l’agresser, le peeling aux AHA est plus recommandé en été qu’en hiver.

Un teint plus net, le rêve !

Sous forme de masques, de crèmes, de soins nettoyants ou de lotions, les acides de fruits prennent soin des peaux grasses à imperfections. A cause de leur pouvoir purifiant, ils sont choisis pour réduire l’excès de sébum responsable des boutons, pores dilatés et comédons.

Les AHA, à ne pas abuser !

Toutefois, les acides de fruits peuvent être source d’irritations lorsqu’on en abuse, si on les laisse trop longtemps sur la peau et surtout, si on a une peau naturellement sensible. Heureusement, les professionnels en cosmétologie ont bien compris cette problématique et rééquilibrent le dosage des AHA dans leurs soins. Ou alors, ils les associent avec d’autres actifs afin qu’ils soient tolérés par toutes les peaux.

 

 


Source : AfriqueFemme.com