Les bienfaits de l’huile d’origan maison

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Même si elle semble étrange et qu’elle fait rarement partie des remèdes naturels, en réalité l’huile d’origan possède des bienfaits qui aident à combattre les bactéries et réduisent l’inflammation. Le saviez-vous? Découvrez davantage d’informations intéressantes au sujet de cette plante ainsi que les moyens de préparer l’huile.

L’origan est une plante très populaire en cuisine car elle donne une saveur agréable dans les recettes. En général, elle s’utilise directement dans les aliments. Mais, on peut également l’utiliser sous la forme d’huile afin de profiter au maximum de son potentiel dans le traitement de certaines conditions de santé.

Oxidative Medicine and Cellular Longevity, l’extrait éthanolique d’origan a une activité antioxydante. Par conséquent, on pense que cette plante pourrait avoir un potentiel à retarder ou prévenir l’oxydation causée par les radicaux libresresponsables du vieillissement cellulaire.

Les bienfaits de l’huile d’origan maison

“En plus d’un usage culinaire, l’origan peut s’utiliser comme adjuvant aux thérapies naturelles.

Lisez également: 3 jus antioxydants pour combattre le vieillissement prématuré

L’origan aide à lutter contre les bactéries

L’origan peut aussi être considéré comme une alternative naturelle pour lutter contre certaines bactéries. Comme le mentionne une publication dans International Journal of Odontostomatology, grâce à l’activité antibactérienne de ses composants carvacrol et thymol, cette plante pourrait agir sur les bactéries telles que le Staphylococcus aureus et le Bacillus cereus.

Toutefois, il faut préciser qu’il consiste un adjuvant des antibiotiques pharmacologiques et non un traitement unique pour les infections. Rien ne prouve en effet que son application seule est capable d’annihiler les bactéries.

L’huile d’origan est une aide en cas d’infection virale

Outre ses effets antibactériens, selon une recherche publiée dans Journal of Applied Microbiology, le carvacol contenu dans l’origan pourrait protéger l’organisme contre certaines infections virales comme le norovirus. Il s’agit d’une infection qui entraîne des diarrhées, des nausées et des douleurs gastriques.

huile d’olive, de pépins de raisin ou d’amandes (200 ml)
  • Un récipient en verre avec un couvercle.
  • Préparation:

    • Tout d’abord, lavez les feuilles d’origan et laissez-les sécher.
    • Ensuite, hachez-les avec l’aide d’un mortier ou un autre ustensile similaire. La plante libère ainsi toutes ses propriétés.
    • Placez-les dans le récipient en verre, où le mélange sera alors stocké.
    • Puis, versez l’huile de votre choix et recouvrez complètement les feuilles d’origan. Laissez reposer quelques minutes.
    • Ensuite, placez une casserole d’eau à bouillir. Une fois qu’elle bout, éteignez le feu et introduisez le récipient d’huile dans la casserole.
    • Laissez le bocal dans le bain-Marie pendant environ 10 minutes afin que l’huile et l’origan s’incorporent.
    • Retirez alors le récipient de la casserole, couvrez-le puis conservez-le dans un endroit frais et sec pendant 2 semaines.
    • Après ce temps, passez la préparation au tamis et vous aurez votre huile d’origan maison enfin prête.
    • N’oubliez pas, qu’en plus de l’usage médical, cette huile fonctionne parfaitement pour apporter une saveur différente aux plats.

    huiles essentielles, également bénéfiques pour ce type d’affections.

    Par ailleurs, on dit que l’inhalation des vapeurs d’origan pourrait diminuer les symptômes de la grippe. Lorsque vous ressentez les inconforts typiques d’une grippe ou d’un rhume, prenez 3 à 6 gouttes d’huile d’origan avant les repas. Consommez ces doses 3 fois par jour.

    Les bienfaits de l’huile d’origan maison

    “L’huile d’origan est utilisée de diverses manières, tant par voie orale que par voie topique.

    Découvrez aussi: Les différences entre les virus et les bactéries

    Facebook
    Twitter

    Article précédent4ème édition des JMMC : des hommes et des femmes de médias s’engagent dans la lutte contre le cancer du sein