Les graines de Moringa pour purifier l’eau contaminée

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Outre ses nombreuses vertus nutritionnelles et cosmétiques, le Moringa, et surtout les graines de Moringa, peuvent fournir une méthode de purification de l’eau très efficace. Le Moringa oleifera est un petit arbre des régions chaudes, surnommé « arbre de vie » ou « arbre miracle » et  dont les graines peuvent être utilisées pour purifier l’eau.

Mieux purifier l’eau grâce aux graines de Moringa

Il y a quelques années, des chercheurs ont découvert que les protéines de graines de Moringa pouvaient fournir une méthode de purification de l’eau très efficace.

Retrouver une eau saine grâce aux graines de Moringa

Une eau saine est cruciale pour la santé. Sans eau pas de vie. Or dans de nombreux pays, l’accès à l’eau potable reste précaire. Et même les pays développés pourraient bénéficier d’une méthode de traitement des eaux usées sans avoir à y ajouter de produits chimiques synthétiques supplémentaires. Des scientifiques de plusieurs pays ont étudié comment des extraits de graines des arbres Moringa peuvent servir pour purifier l’eau ils ont pu prouver que les protéines contenues dans les graines de moringa se lient aux impuretés, ce qui provoque leur agrégation et facilite ainsi la séparation de l’eau et des agrégats de particules en suspension, appelés « flocs« .

Une étape vers l’optimisation du processus de purification de l’eau

Des chercheurs des Universités d’Uppsala et de Lund en Suède, de Namibie, du Botswana, de France et des États-Unis, ont étudié la structure microscopique de ces agrégats de protéines. Les résultats montrent que les flocs ainsi formés sont beaucoup plus compacts que ceux formés par les agents de floculation conventionnels. L’efficacité de ce processus de purification de l’eau est donc meilleure puisque ces flocs peuvent être séparés plus facilement.
L’étude a également comparer la protéine des graines de différentes variétés d’arbres de Moringa poussant dans plusieurs pays. Elle permet également de faire des estimations sur la quantité optimale d’extrait de graines qui doit être utilisée pour minimiser les résidus dans l’eau traitée.

Ces méthodes durables de traitement des eaux suscitent aujourd’hui un vif intérêt. Les chercheurs ont déjà présenté les résultats de leur étude aux agences gouvernementales et aux organismes publics, en particulier en Namibie et au Botswana.

Toutefois, cette méthode ne pourrait pas être utilisée dans de larges systèmes d’eau centralisés. En effet, les graines provoquent des problèmes de goût et d’odeur, en stagnant un certain temps avant la consommation.

La purification de l’eau grâce aux graines de Moringa est particulièrement efficace pour le traitement des eaux de surface (rivières, ruisseaux, lacs et eaux stagnantes), mais elle ne convient pas pour les sources d’eau souterraine.

Comment purifier l’eau avec les graines de moringa ?

Récoltez (si vous avez la chance d’avoir un arbre près de chez vous) ou procurez-vous des graines de moringa déjà séchées dans leur cosse sur l’arbre. Pour purifier l’eau, on en aura besoin de 50 à 150 mg pour un litre, selon la clarté de l’eau.

Écrasez les amandes en poudre dans un mortier puis mélangez-les dans une petite tasse d’eau propre. Filtrez ensuite ce mélange dans un tamis en recouvrant d’un tissu propre pendant tout le temps nécessaire au passage du liquide à travers les mailles.

Une fois filtré, versez le liquide laiteux obtenu dans l’eau contaminée ou sale que vous désirez purifier. Remuez vigoureusement pendant 30 secondes, puis plus lentement et régulièrement pendant 5 minutes. Couvrez et laissez reposer sans toucher au mélange pendant au moins 1h.

Siphonnez l’eau rendue claire depuis le haut et en laissant la couche de poudre au fond du récipient. Vous pouvez à présent boire cette eau sans crainte !

 


Source : AfriqueFemme.com