Les médecins viennent de développer une nouvelle thérapie révolutionnaire pour lutter contre le cancer

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Innovation : des banques immunitaires pourraient emmagasiner dans le futur des cellules immunitaires. Ces dernières pourraient être livrées en quelques heures aux hôpitaux. Ce traitement est considéré comme l’approche ultime de l’utilisation du système immunitaire. Cette thérapie sera utilisée l’année prochaine et a jusqu’à lors porté ses fruits durant les tests.

L’immunothérapie, une révolution pour le traitement du cancer 

Ce traitement pourrait sauver des millions de cas de cancer selon les scientifiques comme le rapporte nos confrères de L’Express. L’immunothérapie, encore à ses balbutiements, pourra épargner les effets de la chimiothérapie aux patients en renforçant leur système immunitaire.

L’équipe de l’Institut Francis Crick à Londres veut maintenant mettre en place les premières banques immunitaires qui stockeront les cellules « Natural Killer ».

Une aubaine pour les oncologues qui pourraient commander facilement des cellules immunitaires. Celles-ci seraient directement délivrées aux cliniques et perfusées aux patients. Grâce à une approche naturelle dite de « bricolage », les cellules pourront se joindre au système immunitaire des malades pour avoir un effet destructeur sur les tumeurs. Ce traitement pourrait potentiellement sauver des millions de vies.

Le professeur Adrian Hayday, chef du groupe du laboratoire d’immunosurveillance à Crick a toutefois déclaré : «  Nous n’en sommes pas encore là. Malgré tout c’est ce que nous essayons de mettre en place dernièrement. Il y a plusieurs possibilités pour établir des banques comme celles-ci » Il a également ajouté qu’il y a quelques années encore, on croyait que le cancer ne pouvait pas être attaqué autrement que par l’attaque de la maladie elle-même.

Pourtant, un domaine de plus en plus vaste de recherche a émergé ces dernières années.  Les traitements expérimentaux changent d’approche et sont axés sur la formation du corps des patients pour qu’ils puissent éradiquer la maladie par eux-mêmes. Un objectif : éviter la chimiothérapie et la radiothérapie qui peuvent être destructrices des cellules saines du corps. Selon les scientifiques, les traitements expérimentaux pourraient s’adapter plus rapidement à l’organisme que les solutions traditionnelles.

Le professeur Hayday a qualifié le concept de « radical ». «  Les cellules ne font rien d’autre que de renforcer le système immunitaire » a rassuré le scientifique. Selon les chercheurs, les premières perfusions devraient avoir lieu au courant de l’année 2019.

Comment fonctionne l’immunothérapie ?

L’immunothérapie utilise notre système immunitaire pour combattre le cancer. Un principe : aider le système immunitaire à reconnaitre et à neutraliser les cellules cancéreuses.

Notre système immunitaire agit contre les maladies, infections et virus en général. Il peut aussi nous protéger du développement du cancer.

Notre système immunitaire est composé entre autres des glandes lymphatiques, de la rate et des globules blancs. En état de marche, ce système peut empêcher le développement du cancer en détectant et attaquant les cellules défectueuses. Pourtant plusieurs raisons expliquent son insuffisance à pouvoir lutter contre une telle maladie :

-Le système immunitaire reconnaît les cellules cancéreuses mais n’est pas assez fort pour les tuer.

– Les cellules porteuses du cancer envoient des signaux au système immunitaire qui l’empêchent de les attaquer

-Les cellules cancéreuses se cachent et s’échappent du système immunitaire

L’immunothérapie n’est pas aussi répandue que les traitements traditionnels. La chimiothérapie utilise des médicaments pour tuer les cellules cancéreuses tandis que la radiothérapie utilise des radiations, notamment des rayons X.

Ce traitement alternatif a une approche différente : il utilise la puissance naturelle du système immunitaire pour combattre les maladies et a été approuvé pour traiter les personnes atteintes de nombreux types de cancer.

Thérapies alternatives

Plusieurs thérapies utilisant des cellules immunitaires sont en développement, on les appelle thérapie ciblées ou thérapies biologiques : 

Les anticorps monoclonaux sont des molécules produites en laboratoire et conçues comme cellules immunitaires de substitution. 

Des vaccins peuvent stimuler le système immunitaire à combattre le cancer. Les cytokines, protéines fabriquées naturellement par le corps permettent de lutter contre la maladie. Les chercheurs ont réussi à fabriquer des molécules qui leur ressemblent afin de renforcer le système immunitaire et ainsi combattre plusieurs types de cancer. 

Le transfert de cellules adoptives est également possible grâce à une modification des gènes des globules blancs pour les aider à reconnaître et à tuer les cellules cancéreuses. Des traitements moins agressifs que la chimiothérapie et qui ont su faire leurs preuves auprès de la communauté scientifique.


Source : SantePlusMag

SantePlusMag