Mc Donalds : des traces de caca retrouvés sur les écrans tactiles

Après plusieurs recherches qui ont montré la nocivité de la malbouffe de Mcdonald’s sur la santé humaine, les sonnettes d’alarme ne s’arrêtent pas là. Apparemment, même les restaurants peuvent être un nid pour des bactéries dangereuses !

Selon le rapport d’une enquête menée au Royaume-Uni par le département de microbiologie de l’Université métropolitaine de Londres, des matières fécales auraient été découvertes sur chaque écran tactile en libre-service de McDonald’s.

Des résultats inquiétants

Des échantillons ont été prélevés dans six établissements McDonald’s à Londres et deux à Birmingham. Les échantillons ont tous révélé une contamination par des bactéries présentes dans les matières fécales humaines.

Selon le docteur Paul Matawele de l’Université métropolitaine de Londres, son équipe de chercheurs a été surprise de la quantité de bactéries intestinales et fécales présentes sur les machines à écran tactile. Ces bactéries causent le type d’infections que les gens contractent dans les hôpitaux.

Il a ajouté que l’Enterococcus faecalis fait partie des bactéries des voies gastro-intestinales d’êtres humains et d’autres mammifères. Cette bactérie est connue dans les hôpitaux pour provoquer des infections nosocomiales qui peuvent être mortelles.

Dans ces restaurants, les clients choisissent d’abord leur nourriture sur les écrans avant de se rendre au guichet pour prendre leur repas. Selon le rapport, souvent, les clients ne se lavent pas les mains et ne les essuient pas avec un désinfectant pour les mains.

Des bactéries de tous les types

Dans un des restaurants Mcdonald’s, les analyses ont montré la présence de staphylocoque aureus. Certaines souches de cette bactérie peuvent provoquer une intoxication alimentaire lorsque des aliments en sont contaminés et que ceux-ci ne sont pas réfrigérés correctement. Les aliments peuvent également être contaminés par les équipements et les surfaces sur lesquels ils sont préparés.

En commentant ces résultats le docteur Matawele a déclaré que le fait de voir du staphylocoque sur ces machines est inquiétant puisque cette bactérie est très contagieuse. Il a expliqué que la contamination commence depuis le nez. Si les gens se touchent le nez avec les doigts puis touchent l’écran tactile, quelqu’un d’autre attrapera la bactérie, et si cette personne a une entaille ouverte où la bactérie peut pénétrer cela peut être dangereux.

Dans un McDonald’s situé à Oxford Street à Londres, la bactérie listeria a été également découverte. La listeria peut causer la listériose, une maladie qui touche principalement les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes. Dr Matawele a déclaré que cette bactérie peut être également très contagieuse et constituer un problème pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Pendant la recherche, une autre bactérie a été découverte sur les écrans. Environ 3 écrans sur 4 présentaient des traces de la bactérie Proteus. Cette bactérie peut être trouvée dans les excréments humains et animaux. Elle est également présente dans le sol. Elle peut provoquer des infections des voies urinaires et elle peut être responsable de la septicémie qui est provoquée par le développement de germes pathogènes dans le sang.

La Klebsiella une bactérie qui provient de l’intestin et de la bouche, a été également découverte. Elle est associée aux infections des voies urinaires, à la septicémie et à la diarrhée. Certaines espèces peuvent infecter les voies respiratoires et entraîner une pneumonie.

Suite à aux résultats de cette enquête, un porte-parole de McDonald’s a affirmé que leurs écrans d’auto-commande sont nettoyés fréquemment tout au long de la journée. Il a également ajouté que leurs restaurants offrent aux clients la possibilité de se laver les mains avant de manger.

Un manque d’hygiène des mains

Selon le docteur Philip Tierno, professeur clinicien de microbiologie et de pathologie à la New York University School of Medicine, chaque fois que de nombreuses personnes touchent la même surface au fil du temps, elles y déposent des bactéries provenant de trois sources du corps : respiratoires, cutanées et fécales.

Il a également expliqué que ce rapport montre que les gens ne font pas attention à l’hygiène de leurs mains, alors que 80% de toutes les maladies infectieuses sont transmises par contact direct et indirect.


Source : SantePlusMag

SantePlusMag