Pourquoi les cheveux tombent-ils plus souvent à l’automne ?

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Nous remarquons tous que les cheveux tombent davantage à l’automne, mais cela ne devrait pas être un motif d’inquiétude. C’est tout à fait normal, car tout comme les feuilles tombent des arbres, les cheveux subissent également un processus de renouvellement au cours de cette étape.

Si les cheveux tombent davantage en automne, c’est parce que cela fait partie de l’héritage des mammifères que nous étions autrefois. De fait, tous les mammifères perdent une partie de leurs poils pendant cette période de l’année. Une fois cette étape franchie, tout revient à la normale.

Le processus par lequel les cheveux tombent le plus en automne est appelé « perte de cheveux saisonnière ». Cela touche tout le monde, mais généralement les personnes ayant les cheveux longs la remarquent davantage. Certaines personnes en ont peur et achètent des suppléments de vitamines ou des toniques, mais ce n’est pas vraiment nécessaire, ni efficace.

La chute des cheveux

Pourquoi les cheveux tombent-ils plus souvent à l’automne ?

Quelle que soit la saison, tous les êtres humains, hommes et femmes, perdent continuellement leurs cheveux. Dans des conditions normales, 12 à 15 % des cheveux que nous avons sont toujours en train de se renouveler. Cela entraîne la perte de 80 à 100 cheveux par jour.

Cela signifie qu’en 4 ans environ, nous renouvelons tous nos cheveux. Cependant, il y a des moments où la perte est plus importante. En général, les cheveux tombent plus souvent à l’automne, mais il n’est pas rare que quelque chose de similaire se produise au printemps.

Ce processus ne comporte qu’une seule exception, à savoir les nouveau-nés. Les bébés ont d’abord une sorte de pelage qui tombe complètement à l’âge de trois ou quatre mois. Ensuite, le cheveu réel apparaît.

Pourquoi les cheveux tombent-ils plus souvent à l’automne ?

En principe, tous les mammifères sont conditionnés par l’évolution pour changer leur pelage afin d’affronter l’hiver. Le temps froid exige un nouveau manteau pour faire face aux basses températures. C’est la première raison pour laquelle plus de cheveux tombent en automne.

De même, la perte de cheveux est due au renouvellement physiologique naturel des cheveux, associé au facteur saisonnier. En général, les cheveux meurent au printemps, mais il faut jusqu’à trois mois pour qu’ils tombent, et cela coïncide avec l’automne. C’est pourquoi, à ce stade, la perte de cheveux est maximale.

D’autre part, la variation de lumière et le nombre d’heures d’ensoleillement influencent la chute des cheveux. Ces facteurs provoquent une variation de la sécrétion de la mélatonine et de la prolactine. La conséquence est une modification de l’effluvium télogène du cheveu qui donne lieu à sa chute.

Lire la suite : 10 raisons qui expliquent la perte des cheveux

Mythes et vérités sur la chute des cheveux à l’automne

Pourquoi les cheveux tombent-ils plus souvent à l’automne ?

Il existe toute une série de mythes concernant la chute des cheveux à l’automne. On dit, par exemple, qu’elle touche plus les femmes que les hommes, ce qui n’est pas vrai. Ce qui se passe, c’est que les femmes ont tendance à avoir les cheveux plus longs et remarquent donc davantage les variations.

On dit aussi qu’il faut se brosser les cheveux plus doucement pour éviter de les perdre ou que la perte de cheveux s’arrête si on ne les arrache pas. Ces deux déclarations sont fausses, car les cheveux qui tombent sont pratiquement détachés. Les cheveux qui ne sont pas en train de tomber ont leur racine à un demi centimètre sous le cuir chevelu et sont très difficiles à arracher.

Certaines personnes affirment également que la prise d’un supplément vitaminique prévient la chute des cheveux en automne. C’est également faux, car ce processus n’est pas dû à une carence, mais à un changement physiologique tout à fait naturel.

En savoir plus : Comment lutter contre la chute des cheveux avec des remèdes à base d’oignon

Quand faut-il s’inquiéter ?

Bien que l’on parle d’une perte de cheveux saisonnière, en réalité il ne s’agit pas d’une perte, mais d’un renouvellement. Les cheveux perdus en automne réapparaissent au bout de trois ou quatre mois, sans qu’aucun traitement ou routine ne soit nécessaire. Si un cheveu tombe, c’est qu’il y en a déjà un autre qui pousse.

Il est préférable de se laver les cheveux fréquemment et de les brosser quotidiennement. Ainsi, les cheveux tomberont peu à peu. Si vous ne vous brossez les cheveux que de temps en temps, il y aura des cheveux détachés qui s’accumuleront et donneront l’impression d’être tombés en plus grande quantité que la normale.

La perte de cheveux à l’automne ne devrait être un sujet de préoccupation que si elle est détectée comme étant extrême. C’est également le cas lorsque la perte de cheveux continue à se produire après la fin de la saison. Dans ce cas, il est préférable d’aller voir un dermatologue pour évaluer la situation.