Qu’est-ce que le contrôle reproductif et sexuel ?

Partager sur Facebook
Tweeter sur twitter

Avez-vous entendu parler du contrôle reproductif et sexuel ? Connaissez-vous les différentes méthodes de contraception qui vous permettent d’avoir une sexualité libre et sûre ? Si vous n’avez pas encore de réponse à ces questions, ne manquez pas les informations ci-dessous.

Qu’est-ce que le contrôle reproductif et sexuel ?

Le contrôle reproductif est basé sur les droits reproductifs et sexuels. Les droits reproductifs donnent à tous les individus, indépendamment de leur sexe, de leur âge ou de leur race, la possibilité de décider librement de leur vie reproductive. Les droits sexuels se réfèrent à l’autonomie des individus à exercer leur sexualité librement, sainement, sans abus, violence ou discrimination d’aucune sorte.

Il existe actuellement de nombreuses méthodes de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles. Il est essentiel que nous y ayons accès afin de pouvoir exercer notre sexualité en toute sécurité et en toute liberté. Nous expliquons ci-dessous les méthodes contraceptives les plus courantes, en les différenciant selon le sexe.

Méthodes de contrôle de la reproduction et de la sexualité pour le sexe féminin

Il convient de faire une distinction entre les méthodes contraceptives et celles qui protègent également contre la propagation éventuelle d’une MST. Parmi les méthodes les plus courantes, la seule qui permet de prévenir les MST, pour le sexe féminin, est le préservatif interne. Le reste ne fait que prévenir les grossesses non désirées, avec une efficacité plus ou moins grande.

Lire la suite : 11 maladies sexuellement transmissibles (MST) à connaître

Préservatif féminin ou interne

Qu’est-ce que le contrôle reproductif et sexuel ?
Le préservatif féminin est devenu une méthode de contraception très populaire. Elle permet non seulement de prévenir les grossesses, mais aussi les maladies sexuellement transmissibles.

Il s’agit de petites gaines en polyuréthane qui sont insérées dans le vagin. Elles recouvrent l’intérieur du vagin et certaines parties de la vulve. Cela crée un réservoir pour les spermatozoïdes éjaculés, les empêchant d’atteindre l’ovule.

  • Cette méthode permet de prévenir les MST en réduisant le contact avec le sperme ou la peau infectés.
  • Le préservatif est couramment utilisé car il est peu coûteux. De plus, il ne nécessite pas d’ordonnance et est facile à appliquer. Il est essentiel de suivre les instructions et de le placer correctement afin qu’il puisse faire son travail efficacement.

Implant contraceptif

Il s’agit d’une petite tige fine qu’un professionnel de la santé place sous la peau du bras. Son mécanisme d’action est la libération de l’hormone progestative, qui épaissit le mucus dans le col de l’utérus, empêchant les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule. Il dure environ cinq ans et est l’une des méthodes les plus efficaces et les plus sûres.

Dispositif intra-utérin ou DIU

Le stérilet est un petit dispositif en forme de T qui est implanté à l’intérieur du col de l’utérus avec l’aide d’un professionnel de la santé. Il en existe deux types : le cuivre et les hormones. Tous deux préviennent la grossesse en modifiant la façon dont les spermatozoïdes se déplacent pour les empêcher d’entrer en contact avec l’ovule. Les différences fondamentales entre eux sont les suivantes :

  • Le stérilet au cuivre agit comme un spermicide en augmentant les niveaux d’ions de cuivre qui inhibent le mouvement des spermatozoïdes.
  • Le stérilet hormonal libère l’hormone progestative pour épaissir la glaire cervicale, tout comme les implants contraceptifs.
  • Ils n’ont pas d’effet permanent, de sorte que lorsqu’une grossesse est recherchée, il suffit de les retirer.

Il existe d’autres méthodes efficaces de contrôle reproductif, telles que la pilule, l’anneau ou le patch. Ces derniers nécessitent plus de soins pour leur pose. Ils sont donc plus susceptibles d’échouer que le stérilet et les implants. Par exemple, pour la pilule, vous devez penser à la prendre tous les jours.

Il est important de choisir une méthode de contrôle reproductif qui soit adaptée à nos besoins et à notre mode de vie et de ne pas hésiter à aller voir le médecin pour trouver la plus appropriée.

Lire la suite : Méthodes contraceptives : les mythes et les vérités

Méthodes de contrôle reproductif et sexuel masculin

Qu’est-ce que le contrôle reproductif et sexuel ?
L’utilisation du préservatif masculin reste l’une des méthodes les plus sûres pour profiter d’une vie sexuelle libre et épanouie. Cependant, d’autres méthodes sont à la disposition des hommes.

Il existe actuellement beaucoup moins d’options contraceptives pour les hommes que pour les femmes. La plus couranet est l’utilisation de préservatifs, qui permet d’éviter les grossesses non désirées et de prévenir le risque de contracter une MST.

Comme pour le préservatif féminin, il est très important de l’utiliser correctement pour garantir son efficacité. Il est généralement utilisé en combinaison avec une autre méthode contraceptive (pilule, stérilet, implant) pour obtenir un degré de protection et de sécurité plus élevé.

Enfin, une autre méthode de contraception couramment utilisée est la vasectomie. Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui bloque ou coupe les tubes qui transportent les spermatozoïdes du scrotum vers l’extérieur, ce qui permet d’éviter une grossesse. Il s’agit d’une méthode de contraception permanente et donc très efficace.

Notre type de vie sexuelle et nos antécédents cliniques détermineront l’application d’un type de méthode ou d’un autre. Mais si vous avez des doutes, consultez votre médecin ou votre gynécologue. Ils vous apporteront certainement plus de soutien et d’informations sur les différentes méthodes pour assurer le contrôle de la reproduction et de la sexualité.